Yamaha XMax 125 : présentation du millésime 2018

Après avoir effectué une refonte intégrale de ses modèles de 300 et 400 cm³, Yamaha s’est penché sur le cas du benjamin de la famille XMax avec le lancement de la quatrième génération.

L’occasion pour la firme de renforcer son positionnement sur le secteur premium et d’asseoir un peu plus sa domination face au Honda Forza. Présentation du nouvel opus !

Yamaha XMax 125 2018 : mise à niveau réussie !

Référence sur le segment des scooters GT 125 cm³, le Yamaha XMax s’est écoulé à plus de 140 000 exemplaires depuis son lancement en 2006 pour représenter aujourd’hui 25 % des ventes 125 en Europe !

Après avoir profité d’une mise à jour moteur fin 2016 pour répondre à la norme Euro 4, le Yamaha XMax 125 évolue en profondeur pour se remparer de la tête de sa catégorie. Dès le 1er regard, on remarque que le dernier-né de la marque aux trois diapasons hérite des codes stylistiques de ses frères aînés les XMax 300 et 400.

Le look est résolument plus dynamique avec une face avant acérée avec double optique 100 % LED, complétée par deux carénages sur les tubes de fourche, prolongeant ainsi le garde-boue avant. Même constat à l’arrière, avec des ailes affûtées accompagnées de deux sourcils à LED en guise de feux de position.

Les finitions et la qualité de fabrication, déjà très haut de gamme, progressent sensiblement : en témoigne l’ajustement de sa carrosserie plastique au rendu impeccable. L’élégance est appuyée par 3 nouveaux coloris : Phantom Blue, Blazing Grey et Sonic Grey.

Le YAMAHA XMax 125 2018 est disponible en Phantom Blue, Blazing Grey et Sonic Grey

Au-delà de l’esthétique, le XMax 125 partage donc le même châssis que son grand frère de 300 cm³, gage de rigidité accrue et d’une meilleure stabilité. Il gagne aussi le Traction Control déjà disponible sur les 300 et 400 particulièrement utile sur le mouillé et les pavés. On notera également l’adoption d’un disque plus grand à l’avant, une largeur réduite pour se faufiler plus facilement dans les files et un réservoir plus grand.

Le XMax 125 se veut plus pratique et d’avantage confortable. Ceci commence par une nouveauté : le pare-brise et le guidon, tous deux réglables en hauteur. Les commandes tombent naturellement sous la main et toutes les informations de l’ordinateur de bord s’obtiennent rapidement via une gâchette au guidon.

L’instrumentation hybride comprend un pavé LCD entouré de deux cadrans analogiques (compteur de vitesse et régime moteur). Complet et lisible, le cadran digital affiche la plupart des informations utiles (niveau de carburant, horloge, trip partiel, température extérieure, totalisateur kilométrique, consommations moyenne et instantanée).

Le Yamaha XMax IV bénéficie également de la Smartkey, le transpondeur permettant de démarrer sans avoir de clef à mettre dans le Neiman. Le tablier compte deux vide-poches dont un avec une prise 12 V qui se verrouille électriquement en même temps que la direction. Le coffre éclairé sous la selle, ouvrable au moyen d’un bouton placé sous le contacteur, peut loger deux casques intégraux et un sac.

Le confort à bord, déjà très haut de gamme, progresse sensiblement : le XMax 125 2018 s’équipe de nouveaux amortisseurs arrière plus progressifs et d’une selle plus moelleuse avec dosseret au revêtement non glissant. Les surpiqûres et les deux inserts de métal contribuent à rehausser l’allure de ce nouvelle version du XMax 125.

Niveau moteur, on retrouve le monocylindre de 124 cm³, inchangé malgré son passage à l’Euro4. Il conserve les mêmes valeurs de puissance (14,3 ch ou 10,5 kW) et de couple (12 Nm) mais leur maximum est atteint à plus bas régime : 8750 tr/min au lieu de 9000 pour la puissance et 6500 tr/min au lieu de 6750) pour le couple. Démarrages et reprises à mi régime restent parmi les meilleurs de la catégorie, avec un agrément parfait grâce à une transmission souple et une réactivité de tous les instants.

Le TMax 125 2018 titille donc la perfection. En conservant tous les attributs qui ont contribué à son succès tout en faisant monter le niveau d’un cran tant sur le plan esthétique, pratique, confort que sécurité, le constructeur d’Iwata permet au XMax 125 de résister avec assurance aux assauts du Honda Forza 125 !

Concurrent principal

Honda Forza 2017